santé

Est-ce que notre estime de soi peut être influencée par notre alimentation?

Y a t’il un lien entre notre estime de soi et notre alimentation?

Sur les réseaux sociaux, une majorité de femmes accorde beaucoup d’importance à leur image, se comparant sans cesse aux autres. Souvent elles partagent des photos de leur quotidien idyllique, de leur vie professionnelle accomplie, de leur corps mince et athlétique… Des femmes dites « parfaites », auxquelles on aimerait inconsciemment ressembler. Elles vantent une alimentation saine et en accord avec leurs besoins physiologiques.

Nous avons certes besoin d’estime de soi pour se sentir bien psychologiquement… Et celle-ci est en constante évolution dans notre cheminement!

Mais existe t’il un lien entre notre modèle d’alimentation et la perception de notre image? Y a t’il une corrélation entre l’estime de soi et l’alimentation?

Nos émotions, nos humeurs et nos états d’âmes influencent nos habitudes alimentaires quelles soient « saines » ou « malsaines ». A l’inverse, notre alimentation joue également un rôle important sur notre humeur, notre bien-être, notre estime de soi… Il existe donc bien une relation (parfois ambiguë) entre l’alimentation et la santé mentale.

Comment est-ce possible?

1/ Qu’est ce que l’estime de soi?

L’estime de soi se définit comme le jugement ou l’évaluation qu’une personne a de sa propre valeur; En résumé, un lien de causes à effets, entre nos succès et nos envies. Plus nous avons de succès, plus notre estime de soi augmente… Et inversement, plus nous sommes en difficultés, plus notre estime nous échappe… L’estime de soi évolue au cours de notre vie, elle n’est pas constante. Certains événements dans notre vie peuvent nous affaiblir, et d’autres au contraire peuvent nous rendre plus forts. Elle se développe dès notre plus jeune âge et se forge à travers les interactions avec notre entourage, parents, amis.

L’estime de soi grandit et évolue grâce la connaissance de soi (ses aptitudes, ses compétences, mais aussi ses lacunes). Elle se traduit également par le sentiment d’identité, l’acceptation de soi, ou l’opinion que l’on a de nous-mêmes. Il est important de savoir s’affirmer et de se respecter soi même mais aussi avoir le respect des autres.

Une bonne estime de soi est le fondement de notre équilibre personnel et social. Ce sentiment agit également comme un miroir social, la perception de soi construite par l’interprétation du regard de l’autre.

2/ L’alimentation peut-elle améliorer l’estime de soi ?

Les aliments peuvent être aussi bien de bons alliés, que des ennemis, dans l’acquisition d’une bonne estime de soi. On a le réflexe de penser à l’alimentation comme “outil” lorsque l’on veut perdre du poids ou être en meilleur santé!

Et pourquoi pas pour soigner notre esprit? Se nourrir sainement est un élément clé! En effet, le rapport entre une alimentation saine et l’estime de soi reste l’apport en énergie. Cette énergie utilisée à bon escient permet d’être productif, performant, optimiste dans un quotidien souvent digne d’un marathon. Donc par extension permettre de stimuler notre estime de soi. Il en est de même pour le bénéfice nutritionnel des vitamines et minéraux, essentiels au bon fonctionnement de notre organisme! Ils sont importants pour la peau, les cheveux, contribuant à améliorer l’image de soi et la confiance en soi!

L’estime de soi est donc liée avec notre façon de nous alimenter. En choisissant avec intérêt les aliments que l’on consomme, on peut influencer notre humeur. Ils sont en quelque sorte le carburant de notre corps. Ainsi, il y a des aliments “booster” d’estime de soi. Mais il existe également certains aliments contre-productifs (sucre, produits gras) qui endommagent notre corps et notre esprit.

Malgré ce que l’on peut croire, il est facile d’adopter une alimentation équilibrée. Avoir une bonne alimentation signifie faire des choix basés sur la qualité d’abord et la quantité ensuite.

A quoi cela sert-il de nous maltraiter « physiologiquement » si nous voulons nous respecter et avoir une belle image de nous? Avant de vouloir être beau à l’extérieur : sport, maquillage, style de vêtements… n’oublions pas de prendre soin de nous intérieurement avec une bonne alimentation saine et équilibrée, qui répond à nos besoins.

Soignez votre corps et votre esprit avec une alimentation saine!

3/ Pourquoi l’estime de soi est primordiale?

Lorsque l’on a une faible estime de soi, on ressent souvent un sentiment d’incompétence, de dévalorisation. On a tendance à généraliser les échecs : impression de ne pas plaire aux autres, de se sentir incomprise, anxieuse, incompétente…

Un danger insidieux peut même apparaître! Combler ce manque de confiance par la nourriture! Et bien évidemment, on va manger, parfois beaucoup, et se tourner vers une consommation de sucre (gâteaux, friandises, chocolat…), de gras (chips, charcuterie, fromage…) ou encore de sel (apéritifs…), des aliments dits « réconfortants ».

Bien évidemment, nous ne sommes pas là pour condamner ces aliments! Une consommation occasionnelle et réfléchie n’influe pas directement sur notre mental. Cependant, dans la configuration d’un excès de consommation sur le long terme, ce type d’alimentation va avoir des conséquences immédiates et néfastes pour la santé: prise de poids, développement de maladies cardiovasculaires, l’hypertension artérielle… Tout ceci va interagir sur la perte de l’estime de soi: puisque lorsque l’on mange trop, on peut se sentir mal vis-à-vis de soi-même (sentiment de perte de contrôle, dégoût de son image, sentiment d’échec ), mais également vis-à-vis des autres (peur du jugement, peur du rejet social…).

Dans des cas extrêmes, les risques de développer un trouble de l’alimentation et des conduites alimentaires (TACA) augmentent. Les Troubles du Comportement Alimentaire se caractérisent par des perturbations de l’alimentation, ou du comportement liées à l’alimentation. Le manque d’estime de soi et les émotions négatives (dépression, anxiété…) seraient donc un facteur à prendre en compte dans le risque de développer des troubles du comportement alimentaire tels que l’anorexie et la boulimie.

En conclusion…

L’alimentation est étroitement liée à l’estime que l’on a de soi-même! Miser une alimentation équilibrée est certes une vraie discipline de vie, mais c’est par extension la base de l’épanouissement personnel. Une bonne estime de soi permet de nous sentir bien dans notre corps et d’avancer fièrement sur notre chemin de vie.

Je suis ce que je mange…

Mettre en pratique ses conseils dans votre vie personnelle, vous permettra de:

  • dynamiser votre mental,
  • améliorer et augmenter votre estime de vous-même,
  • choisir l’alimentation la plus adaptée et bénéfiques selon vos besoins,
  • exploiter pleinement votre potentiel.

Je vous accompagne personnellement dans votre recherche d’un bien-être physique, mental et émotionnel.

Découvrez mes prestations sur ce lien!

Amicalement, Anne Gaëlle Iscol.

Bienvenue sur votre blog! J'accompagne les femmes qui souhaitent s'épanouir et reprendre leur vie en main après 40 ans. Ensemble, avançons vers votre Mission Bien-Être au Féminin. Anne Gaëlle ISCOL.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.